​Gdeim Izik: Les accusés scandent des slogans offensant les témoins

L’audience du lundi 8 Mai du procès Gdeim Izik a connu la présentation de plusieurs éléments de crimes devant la cour, comprenant des armes blanches et plusieurs téléphones ainsi que d’importantes sommes d’argent en dollar américain, en euro et en dinar algérien.
Les accusés ont nié toute relation avec les éléments présentés en précisant que le camp Gdeim Izik abritait des tentes sans armes.

Il convient de noter que le juge ‘Youssef Al Alkaoui’ a menacé de déclarer la séance levée après que les détenus ont scandé des slogans offensant les témoins qui ont accédé à la salle suite à la demande de la défense des accusés.

Ceci a poussé le président de la cour a ordonné aux victimes de ne pas porter préjudice aux témoins qui sont sous la protection de la Cour.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s