Gdeim Izik : L’expression « territoires occupés » pousse Abdelaziz Nouidi à renoncer à défendre un accusé

L’avocat Abdelaziz Nouidi a renoncé à défendre « Naâma Asfari », qui fait partie des accusés qui ont assassiné 11 membres des forces de l’ordre lors du démantèlement du Camp de Gdeim Izik.Noudi a pris cette décision lors de la reprise de l’audience relative à l’affaire Gdeim Izik, ce mardi 24 janvier, suite à l’utilisation de l’expression « territoires occupés » dans un mémo du second avocat français.

L’avocat a également précisé devant les juges qu’il n’a été soumis à aucune pression pour prendre cette décision.

Pour rappel, le procès se déroule devant la chambre criminelle près l’annexe de la Cour d’Appel de Salé. Plusieurs parties essayent de donner un aspect politique à ce procès alors qu’il s’agit d’une affaire de droit commun où les faits sont prouvés et documentés.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s