Trahison: L’association Marocaine des Droits de l’Homme (AMDH) défend les accusés des événements tragiques de Gdeim Izik et tourne le dos aux victimes

Selon des sources informées du portail “Naktube”, l’AMDH a annoncé officiellement l’adoption du dossier des accusés dans les événements tragiques du démantèlement du camp de “Gdeim Izik”, à l’occasion de la deuxième session du procès qui a lieu aujourd’hui dans l’annexe de la Cour d’Appel de Salé. Ces évènements ont causé la mort sauvage de 11 membres des forces de l’ordre.

Des dirigeants de l’association tels que Khadija Ryadi et Fouad Abdelmoumni ont fourni un soutien logistique aux séparatistes, à travers la traduction des documents du procès aux différentes langues étrangères pour les distribuer à la presse internationale, la réalisation et le financement des bannières qui seront scandées devant le tribunal et en mettant les bureaux de l’association à la disposition des séparatistes pour qu’ils mettent en œuvre leurs plans malveillants contre le Maroc.

En outre, suite à la demande de Khadija Ryadi et Claude Mangin, l’avocat « Abdelaziz  Nouidi » a accepté de défendre l’accusé «Naâma Asfari», que les autorités ont trouvé dans sa tente des sommes d’argent et des documents prouvant son implication dans les événements de Gdeim Izik.

Nous pensons que l’initiative prise par l’Association marocaine des droits de l’homme pour soutenir les séparatistes d’une façon aussi provocatrice, est une trahison des victimes martyrs du devoir national qui ont été assassinés d’une sauvagerie comparable à celle de Daech, une trahison des  lois et valeurs internationales des droits de l’homme et des principes de base sur lesquels sont fondés les associations de défense des droits de l’homme à l’échelle internationale qui optent pour la neutralité, surtout que l’affaire est entre les mains de la justice et que toutes les conditions et exigences d’un procès équitable sont disponibles. Les observateurs internationaux en témoignent.

Pire encore, cette initiative constitue une trahison de la patrie et des martyrs. Cette   association a choisi d’ignorer la patrie et de soutenir ses ennemis, dans la mesure où  elle lui a tourné le dos pour assurer une source intarissable d’argent qui finit souvent dans les poches des dirigeants de l’association. C’est le cas du représentant de l’association à Laâyoune, Mohammed Salem Lakhal connus sous le nom “Kahlouch”.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s