Des juristes français soutiennent et assistent les familles des victimes de « Gdeim Izik »

Youssef Idrissi, le secrétaire général de l’association franco-marocaine des droits de l’homme, a exprimé son soutien aux revendications de l’association des familles des victimes des évènements de « Gdeim Izik ».Idrissi a précisé que son association dont le siège est à Paris, soutient la ligue des familles des 11 victimes, dans toutes les étapes et formes de lutte qu’ils jugent appropriées pour défendre les « martyrs du devoir national ».

Le secrétaire général de l’association a déclaré que les victimes ont subi des crimes odieux, à travers la torture et les exécutions barbares, l’assassinat et l’égorgement avec des couteaux et des haches ainsi que l’utilisation de gaz lacrymogènes. Les scènes qui sont loin d’être humaines doivent être soumises à la justice pour que les criminels soient punis pour leurs actes odieux.

Idrissi s’est également interrogé « de quel droit les séparatistes du Polisario réclament la liberté des détenus? » Soulignant que dans tous les pays démocratiques les terroristes sont jugés parce qu’ils menacent la vie des gens, et les détenus de Gdeim Izik ont causé la mort d’une dizaine d’innocents dans des conditions dégradantes.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s