Les exigences du front Polisario contre les attentes légitimes des victimes de “Gdim Izik”

Dans le cadre de ses différentes manœuvres politiques à l’encontre du Maroc, l’agence médiatique officielle du front séparatiste du Polisario, s’est précipitée pour lancer un appel aux Nations Unies. Le front séparatiste exige “l’ouverture d’une enquête internationale juste, pour les crimes commis par le Royaume du Maroc après l’assaut effectué sur le camp de Gdeim Izik, le 08 Novembre 2010”, selon un communiqué des détenus politiques sahraouis, précise l’agence.

L’appel a été lancé juste après que l’Association des amis et familles des victimes de Gdeim Izik est apparue en public, en faisant sa première activité publique à travers l’organisation d’une marche de protestation à Rabat, lors de la célébration de la Journée mondiale des droits de l’homme.

Mohamed Atertour, « président de l’Association des familles et amis des victimes de Gdeim Izik » a déclaré concernant le communiqué, que les séparatistes veulent rendre « l’oppresseur opprimé et l’opprimé oppresseur ». Il a également souligné que les familles des victimes vont confronter avec tous les moyens légitimes toute tentative qui essaye de fausser l’opinion publique ou brouiller le crime.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s